10 enseignements pour insuffler une culture numérique dans l’administration !


Le 2 juin dernier, la direction interministérielle du numérique a organisé le premier Café Transfo sur le thème « Comment insuffler une culture numérique dans l’administration ? ». Voici les 10 enseignements tirés des témoignages des différents intervenants.

Partager

  1. Inclure le numérique dans le socle de compétences de tous les agents publics
  2. Le numérique se développe rapidement et est une composante incontournable de l’action des agents publics. À travers son plan stratégique de transformation « Gend 20.24 », la direction générale de la Gendarmerie nationale (DGGN) prépare les gendarmes à l’impact du numérique sur leurs missions, notamment en les formant à l’intelligence artificielle grâce à un MOOC co-construit avec l’Institut Montaigne, ou en formant son corps d’encadrants au travail et au management en mode « hybride ».
    Charles-Antoine Thomas, directeur de la transformation RH à la DGGN, lors du Café Transfo #1, aux côtés de Fadila Leturcq et Marion Loustric de la mission Transfo de la DINUM
    À ce titre, la direction interministérielle de la transformation publique (DITP) mène des travaux autour du travail en mode hybride et de l’insertion de nouveaux outils dans le quotidien des équipes, en tenant compte du volet humain et de la transformation des pratiques de travail que cela implique. Elle propose un guide sur le travail en mode hybride ainsi qu’un guide sur les nouvelles pratiques de travail.

  3. Engager un partenariat long terme entre les directions du numérique, les directions des ressources humaines et les directions métiers
  4. Les services numériques doivent être conçus main dans la main avec les directions métiers et le développement des compétences des agents ne peut se faire sans une collaboration étroite avec les directions des ressources humaines. Des logiques de partenariats transverses, qu’incarnent très bien le ministère de la Transition écologique en organisant des périodes d’immersion des agents issus des directions métiers au sein de La Fabrique numérique, l’incubateur du ministère, pour développer leur culture « produit » et en co-construisant des parcours de formation avec la direction des ressources humaines.

    Cet engagement est soutenu par la Mission Talents de la direction interministérielle du numérique.

  5. Anticiper l’évolution des métiers, que ceux-ci soit issus de la filière numérique ou qu’ils en soient éloignés
  6. Le numérique impacte les missions de tous les agents. Le ministère de la Transition écologique a donc engagé une Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) pour identifier les compétences de demain des métiers impactés par le numérique et ainsi orienter les parcours professionnels des agents. La direction générale de la Gendarmerie nationale s’appuie notamment sur le numérique en lançant un chantier Zéro papier (numérisation, signature électronique, GED, etc.) afin de dégager du temps de travail aux gendarmes et de l’orienter vers une meilleure prise en charge des agents et des usagers.

    Consultez l’étude de la DITP sur la transformation numérique des métiers et informez-vous auprès de la DITP sur l’accélérateur Administration Zéro papier !

  7. Impliquer les cadres dirigeants et les managers
  8. Relais de la culture numérique, les managers et les cadres dirigeants doivent être formés et aguerris sur le sujet. C’est la conviction portée par le Cycle Supérieur du Numérique (CSNUM) lancé en 2019 par l’IGPDE pour former les cadres dirigeants du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance. Un programme en 6 séminaires de 2 jours qui mêle conférences d’experts, ateliers d’expérimentation, coaching et learning expedition pour permettre aux cadres dirigeants de mieux comprendre les changements induits par le numérique et de s’inspirer de pratiques innovantes.

    Le financement obtenu via le guichet « Accompagner l’appropriation des méthodes de travail numériques au sein des équipes » (SNAP5) du plan France relance en 2021 a vocation à ouvrir ce programme à l’ensemble des ministères.

  9. Former en favorisant l’expérimentation
  10. La prise en compte du numérique et le développement de compétences numériques ne peut se faire sans l’expérimentation. C’est la raison pour laquelle le ministère de la Transition écologique organise l’immersion d’agents non tech dans son incubateur et pour laquelle l’IGPDE adapte sa pédagogie en organisant des ateliers d’expérimentation avec des incubateurs ou des grandes entreprises du numérique afin de faire des cadres dirigeants qui suivent le CSNUM des apprenants également acteurs de leur formation.

  11. S’imprégner d’un regard extérieur
  12. La création d’un écosystème autour du numérique est indispensable pour s’inspirer de ce qui se fait ailleurs et rester en veille sur le numérique. Qu’il s’agisse de la démarche d’ingénierie pédagogique menée par l’IGPDE avec Mines-Télécom pour le CSNUM, du travail étroit de la direction générale de la Gendarmerie nationale avec des laboratoires de recherche pour anticiper l’évolution des missions et des compétences ou de la participation à des travaux interministériels : les entités ministérielles doivent collaborer pour répondre à l’urgence du maintien et du développement des compétences numériques.

  13. Favoriser le partage d’expériences
  14. L’organisation d’ateliers et de showrooms pour partager des expériences réussies ou présenter des solutions numériques, ou encore le coaching entre pairs comme fait le ministère de la Transition écologique contribuent au partage d’expériences en interne et permettent de donner un caractère concret à la transformation numérique. Ils favorisent l’acculturation des agents et la transmission de compétences numériques.

  15. Suivre et mesurer la transformation numérique
  16. Qu’il s’agisse de tableaux de bord pour observer et rendre compte de l’évolution des plans de transformation numérique comme au ministère de la Transition écologique ou de mapping des acteurs clés à engager dans les différents projets menés pour insuffler une culture numérique auprès des agents comme à la direction générale de la Gendarmerie nationale, les outils sont nombreux et nécessaires pour s’assurer des impacts des stratégies mises en œuvre.

  17. Communiquer
  18. La culture numérique est l’affaire de tous : il est donc important d’informer et de communiquer sur les réussites et les évolutions réalisées pour engager le plus grand nombre. C’est l’objet de la lettre d’information que partage le ministère de la Transition écologique à ses agents.

  19. Saisir l’opportunité France Relance pour lancer des projets !
  20. Les projets concrets pour insuffler une culture numérique au sein de l’administration qui ont été présentés au cours du 1er Café Transfo ont tous été financés par le fonds Transformation numérique de l’État et des territoires du plan France Relance, au titre des guichets « Accompagner l’appropriation des méthodes de travail numériques au sein des équipes » (SNAP5) et « Développer l’employabilité des agents publics dans la filière numérique » (ITN4). Un moyen d’accélérer votre transformation et d’acculturer au mieux vos agents !

    Découvrez le volet Transformation numérique du plan France Relance !


Une idée de thème pour les prochains Cafés Transfo ?

Administrations : nous accompagnons votre transformation numérique !

L'équipe Transfo de la DINUM, de gauche à droite : Patrick Ruestchmann, Valentine Roux, Marion Loustric et Fadila Leturcq

Partie intégrante du programme TECH.GOUV, au sein de la DINUM, la mission Transformation numérique de l’État a une vocation : vous aider à tirer tout le profit du numérique pour vos politiques publiques.

Nous vous proposons une offre de conseil en stratégie numérique sur mesure. Notre équipe intervient particulièrement auprès des cadres dirigeants, dans les directions métiers, afin d’identifier les potentiels d’amélioration et de simplification par le numérique, pour vos agents comme pour vos usagers. Nous nous appuyons notamment pour cela sur l’Observatoire de la qualité des démarches en ligne, mené par le pôle Design de la DINUM.

Dans le cadre du fonds Transformation numérique de l’État et des territoires du plan France Relance, nous accompagnons les administrations dans leurs demandes de financement au titre des guichets dédiés à la transformation numérique des écosystèmes (ITN2) et aux méthodes de travail numériques (SNAP5), et du fonds destiné aux collectivités, sur les thématiques liées à la coopération, à la dématérialisation, à la donnée, à FranceConnect et aux APIs.

En parallèle, nous évaluons régulièrement l’environnement de travail numérique des agents de l’État via le Baromètre numérique de l’agent.

Nous accompagnons également les collectivités à travers le pilotage du programme Transformation numérique des territoires.

Vous avez besoin d'un appui, de conseil, dans le cadre de vos stratégies numériques ? Vous souhaitez lancer un projet numérique de relance ? Être tenu informé des prochains Cafés Transfo ?

Contactez-nous à transfo.dinum@modernisation.gouv.fr


Les Cafés Transfo sont un événement organisé par la DINUM dans le cadre du programme TECH.GOUV, et ont pour objectifs la mobilisation de l’intelligence collective et la diffusion de bonnes pratiques en matière de transformation numérique. Exclusivement destinés aux décideurs publics qui se sentent concernés par les grands enjeux du numérique, ces rendez-vous se veulent être un lieu de partage et d’échanges collaboratifs réguliers. La prochaine édition se tiendra à l’automne 2021 !