Bilan d'activité DINSIC 2017-2018

La DINSIC : retour sur 2 années de transformation numérique


24 octobre 2018

La direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC) conduit un important chantier interministériel visant à assurer la qualité, la modernité et l’efficacité du système d’information (SI) de l’État tout en le mettant au service du développement des nouveaux usages et de la transformation des métiers des administrations.

Cette mission la conduit à conjuguer une grande variété de métiers et de formats d’intervention : elle opère le réseau d’échanges de données et de communications électroniques (réseau interministériel de l’État - RIE), veille à la qualité et à la sécurité des grands socles informatiques (cloud, bases de données, infrastructures profondes) comme à celle des grands services budgétaires ou RH, des services et applications, et encadre le lancement des nouveaux grands projets informatiques.

Elle soutient la diffusion de la culture numérique (utilisations des données, recours aux méthodes agiles), la coopération avec la société civile et les écosystèmes innovants (open data, gouvernement ouvert). Elle appuie les services compétents en matière d’achat informatique, de gestion des ressources humaines, de travail législatif ou de négociations internationales.

Pour ce faire, la DINSIC conjugue trois formes d’intervention :

  • l’exercice de l’autorité du Premier ministre sur le SI de l’État, afin de veiller à sa fiabilité, sa maîtrise budgétaire et sa sécurité;

  • l’accompagnement des administrations notamment dans la conduite du changement et la construction de démarches mutualisées;

  • la fourniture aux administrations de ressources technologiques (produits, plateformes, données, logiciels : FranceConnect, API Entreprises, API Particulier) et de compétences rares (architectes, datascientists, développeurs agiles).

Les années 2017 et 2018 ont été marquées par une montée en puissance de l’engagement de la DINSIC, notamment avec la conception d’une approche dite « État plateforme », visant à ce que tous les développements informatiques des administrations puissent être utilisés dans leurs missions par d’autres administrations et être ouverts à la société civile chaque fois que cela se révèle utile.

Lire le bilan d’activité de la DINSIC 2017-2018