Découvrez le socle interministériel des logiciels libres (SILL) 2020


Le socle interministériel des logiciels libres (SILL) 2020 est publié. Ce catalogue de référence des logiciels libres pour les administrations est le fruit d’une collaboration fructueuse d’agents publics informaticiens, avec l’appui de la direction interministérielle du numérique (DINUM).

4 mai 2020

Qu’est-ce-que le socle interministériel des logiciels libres?

Co-construit par des communautés d’agents publics informaticiens de l’État (les référents « SILL ») en collaboration avec la DINUM, le socle interministériel des logiciels libres est le catalogue de référence des logiciels libres au sein de l’État. Tous ces logiciels sont utilisés dans au moins l’une des administrations contributrices.

Les logiciels par thématiques : poste de travail, gestion de parc, exploitation de serveurs et de bases de données et environnements de développement.

Sous forme de site web, il permet d’identifier rapidement le logiciel et la version minimale recommandée (toute administration est libre d’utiliser une version plus récente). Il est également possible de consulter l’état d’avancement du statut d’un logiciel, selon qu’il est en cours d’observation ou recommandé.

Les nouveautés du SILL 2020

Disponible en version web

Pour son édition 2020, le SILL a fait peau neuve pour en faciliter l’appropriation par tous les utilisateurs.

Jusqu’en 2019, le SILL était mis à jour une fois par an et publié sous forme de document PDF. Il est désormais actualisé en continu par les groupes de travail et publié par Etalab, au sein de la DINUM, en version web : https://sill.etalab.gouv.fr

Cette interface permet d’effectuer une recherche rapide, de filtrer par catégorie de logiciel ou par statut (« recommandé » ou « en observation »), mais aussi de consulter les catalogues des deux années précédentes et quelques chiffres clés. Chaque fiche logiciel est dispose d’une url directe et permanente pour en faciliter le partage.

Vous souhaitez être informé des mises à jour? Abonnez-vous au fil RSS.

De nouveaux logiciels libres font leur entrée

Du côté des nouveaux logiciels référencés, nous trouvons entre autres la solution de visioconférence BigBlueButton, le logiciel d’hébergement décentralisé de vidéos Peertube, des logiciels produits par le secteur public comme VITAM et Archifiltre ou le SDK Géoportail, ainsi que d’autres logiciels importants comme Opale, Zimbra, Redis, OpenShot ou RStudio.

En tout, ce sont 190 logiciels libres référencés, soit 34 de plus qu’en 2019. Parmi les logiciels du SILL 2020, 144 ont le statut « recommandés » et 46 sont marqués « en observation ».

Enfin, la communauté des référents SILL s’est agrandie : si vous êtes agent public de fonction publique d’État ou hospitalière et que vous souhaitez contribuer au référencement d’un logiciel libre, les référents de SILL sont là pour vous accueillir! Vous pouvez pour cela écrire à opensource@data.gouv.fr

Accéder au SILL 2020