L’État recrute 32 talents du numérique pour former une 3e promotion d’entrepreneurs d’intérêt général


Communiqué de presse | 9 septembre 2018

10 mois, 15 défis et 1 mission : muscler la transition numérique de l’État. Un nouvel appel à candidature est aujourd’hui lancé pour recruter 32 nouveaux entrepreneurs d’intérêt général qui depuis 2017, transforment l’administration de l’intérieur grâce à leurs compétences numériques pointues.

Le programme Entrepreneur.e d’Intérêt Général (EIG) consiste à recruter pour 10 mois des experts du numérique, externes à l’administration, afin de relever des défis ciblés pour le compte d’un ministère. Leurs points communs? Des compétences numériques d’exception, une appétence pour les données et le sens de l’intérêt général.

Attirer de nouveaux profils dans l’État

Experts en datascience, design et développement, les entrepreneurs d’intérêt général incarnent les nouveaux métiers de la donnée nécessaires à la transformation numérique de l’État. Une fois sélectionnés par un jury, les EIG intègreront en équipe de 2 ou 3 leur administration d’accueil. Tout au long de leur immersion de 10 mois, ils travailleront en étroite collaboration avec leurs mentors (agents de leur ministère d’accueil) et bénéficieront de l’accompagnement d’Etalab. L’objectif est double : livrer une solution viable pour relever leur défi tout en diffusant des outils et approches innovantes au sein de leurs administrations d’accueil.

Des défis à fort impact pour les citoyens

Au programme de cette 3ème promotion : faciliter les démarches des réfugiés, soutenir l’agriculture biologique, assurer une juste indemnisation des préjudices corporels, améliorer la prise en charge des maladies chroniques… des défis à dimension humaine et sociale pour améliorer la vie des citoyens. Les candidats peuvent postuler du 13 septembre au 15 octobre 2018. Ils seront recrutés en **contrat à durée déterminée **et rémunérés sur une base de 4 000 € nets par mois.

Le programme EIG est porté par la mission Etalab au sein de la direction interministérielle du numérique et du système d’information de l’État (DINSIC). Il est financé par le Programme d’investissements d’avenir, piloté par le Secrétariat général pour l’investissement et la Caisse des dépôts et consignations.

Consulter l’appel à candidature

Des photos et contacts pour témoignages peuvent être transmis sur demande.

Les « geeks » (développeurs, datascientists, designers) ne se destinent désormais plus seulement au secteur privé. Aujourd’hui, l’État et les administrations ont de nombreux projets agiles à mettre en œuvre en utilisant les données pour transformer les politiques publiques et la vie des français. C’est pour cela que nous avons besoin de talents du numérique et c’est tout le sens de ce programme.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique.

Contact presse

Rachel Wadoux 01.71.21.11.98 - 06.84.72.02.00

rachel.wadoux@modernisation.gouv.fr