Partagez vos talents numériques !


Proposé par la DINUM, le dispositif Partagez vos talents numériques ! met en relation des agents de l’État désireux de mettre leurs compétences ponctuellement au service d’autres administrations, et les services de l’État ayant un besoin d’expertise numérique sur une période donnée.

-

Partager

Je suis agent de l’État

Travaillant dans la tech, vous souhaitez contribuer à un projet ou produit numériques d'une autre administration ? Mettez ponctuellement vos talents au service de l'une des missions proposées actuellement. Proposer mes compétences
Comment ça marche ?





Le dispositif Partagez vos talents numériques ! et ses modalités d’expérimentation ont été présentées aux directions ministérielles du numérique (DNUM) en février 2020. Consultez la note du DINUM cadrant le dispositif (pdf - 625 Ko), validée par les ministères.

NOTE à l’attention des secrétaires généraux Expérimentation du dispositif « Partagez vos talents numériques »

Le dispositif « Partagez vos talents numériques » s’inscrit dans le cadre de la mission TALENTS du programme TECH.GOUV de la DINUM, qui vise à attirer, fidéliser et valoriser les talents du numérique. Il concrétise une des actions prioritaires de la circulaire DINSIC- DGAFP du 2 mai 2019 portant sur le plan d’actions pour la filière numérique et des systèmes d’information et de communication (CPAF1913085C).

Son objet est de permettre à un agent de l’État disposant d’expertises numériques, dit « talent numérique », de mettre ponctuellement ses compétences au service d’un autre service de l’État, sans impact sur sa position administrative et sa rémunération. Un système de mesure et de compensation (crédit virtuel) sera instauré au bénéfice des structures qui emploient ces agents, et qui facilitent ainsi l’accès de ces agents à ce dispositif. Une valorisation virtuelle (distinctions, diplômes virtuels, mise en avant) sera également mise en place au profit des agents volontaires concernés.

Avec ce projet, la DINUM veut développer et encourager une culture d’entre-aide interministérielle, profitable à la réussite des projets numériques. En effet le développement de nouvelles modalités de travail, plus transversales et coopératives, est un levier puissant pour atteindre notre objectif commun d’accélération de la transformation du service public. Il permettrait également de renforcer l’attractivité de l’État-employeur dans le domaine du numérique.

À compter de mai 2020, le dispositif sera expérimenté selon les orientations validées par les directions du numérique ministérielles (DNUM) lors de la réunion de suivi du programme TECH.GOUV du 6 février 2020. À cette occasion, les DNUM ont donné leur accord pour que les agents qui le souhaitent se recensent dans le dispositif expérimental. L’accord sur le démarrage effectif d’une mission reste bien entendu à la main de l’employeur du talent, en fonction des nécessités de service. Dans les circonstances de crise sanitaire majeure que nous vivons, j’ai choisi de maintenir ce calendrier car les besoins d’entraide et de coopération s’avèrent, pour certains ministères, particulièrement critiques et je serais heureux que ce dispositif puisse contribuer à y répondre au mieux.

Les missions proposées par les administrations pour l’expérimentation, ainsi que leurs modalités de réalisation, seront publiées sur le site de la DINUM : www.numerique.gouv.fr. Les agents de l’État souhaitant proposer leur service pour ces missions ou simplement déclarer leur intérêt pour le dispositif sont invités à se recenser en remplissant un formulaire en ligne.

Aussi, dès lors que le talent candidat aura obtenu l’aval de sa hiérarchie pour intervenir sur une mission, dont les contours et les modalités d’accomplissement auront été définis dès la publication, le dispositif, qui aura recueilli l’accord de toutes les parties, pourra être mis en œuvre.

A l’issue de l’expérimentation, la DINUM mettra en place une plateforme permettant la publication simple et rapide des missions proposées à l’initiative des administrations ainsi que l’auto-recensement et la déclaration des talents souhaitant s’inscrire dans le dispositif. Enfin, le projet ciblera dans un premier temps le recours aux talents internes de l’État (fonctionnaires et contractuels). Son extension aux autres fonctions publiques (territoriales et hospitalières) pourra être envisagée dans un second temps.

Nadi BOU HANNA
Directeur interministériel du numérique
(Signature de Nadi Bou Hanna)

Copie :

  • Cabinets (Premier-Ministre, MACP, SENUM) Directeurs ministériels du numérique
  • DITP
  • DGAFP



Comment ça marche pour les agents ?

Qu’est-ce que c’est ?

Proposé et piloté par la DINUM, le dispositif Partagez vos talents numériques ! permet à un agent de l’État de contribuer à des missions ponctuelles dans d’autres administrations que la sienne.

L’agent peut ainsi consacrer une petite partie de son temps de travail, sur une période définie, à un autre projet ou service de l’État tout en restant rattaché et rémunéré par sa structure d’emploi habituelle.

Pour qui ?

Tous les agents de l’État, fonctionnaires ou contractuels, ayant des compétences et des savoirs dans le domaine du numérique peuvent participer au dispositif et proposer leurs talents.

Quel intérêt ?

Pour l’agent, c’est un moyen de varier les plaisirs !

5 BONNES RAISONS

de partager vos talents numériques


  • Donner un coup de pouce à un projet ou un domaine qui a du sens pour vous ou qui vous tient à cœur
  • Enrichir votre parcours et votre réseau professionnel
  • Découvrir un nouveau secteur d’activité ou un nouvel écosystème
  • Se lancer de nouveaux défis et sortir un peu de son quotidien
  • Intégrer une communauté de talents numériques de l’État et rendre vos compétences plus visibles

Quelles compétences sont recherchées ?

Vous pouvez partager vos talents dans des domaines techniques ou un domaine métier ou transverse (achat, juridique…) en lien avec le numérique. Il peut tout autant relever des systèmes d’information traditionnels, du monde de la data ou encore de l’innovation numérique.

Quels types de missions sont proposés ?

Selon leurs besoins, la nature des missions proposées par les administrations peut prendre des formes diverses par ex :

  • un appui dans le cadre d’un projet : développement, design, animation d’un atelier d’idéation, sécurisation…
  • un retour d’expérience, un transfert de compétences,
  • une étude, un audit, une mission de conseil…

Chaque mission répondant à un besoin ponctuel, elle est délimitée dans le temps. La durée comme la fréquence sont variables d’une mission à l’autre, de quelques heures en une fois à plusieurs jours sur plusieurs mois.

Comment contribuer ?

Deux façons de participer au dispositif en tant qu’agent :

  1. Parcourez les missions proposées par les administrations. L’une d’entre elles vous intéresse ? Vous avez envie d’y contribuer ?
    > Proposez vos compétences

  2. Aucune des missions actuelles ne vous correspond, mais vous êtes intéressé par le dispositif ? Faites-vous connaître, détaillez vos compétences et expertises, nous vous tiendrons informé des actualités du dispositif et des nouvelles missions. Votre profil sera partagé à la communauté des responsables de missions qui pourront vous contacter si l’une d’elles vous correspond dans le futur.
    > Rejoignez le vivier

Vous souhaitez simplement en savoir plus sur le dispositif ou sur une mission avant de vous décider ? Contactez-nous par courriel à talents.numeriques@modernisation.gouv.fr !

Que se passe-t-il après mon inscription ?

  1. Si vous avez répondu à une mission, le responsable de mission vous répondra dans les meilleurs délais.
    Si vous avez rejoint le vivier sans répondre à une mission en particulier, nous communiquons votre profil à la communauté des responsables de missions (aucun élément vous concernant ne sera publié en ligne). L'un d'eux pourra ainsi vous contacter ultérieurement s'il identifie une mission correspondant à votre expertise.
  2. Le responsable de mission vous propose d'échanger ensemble si vos compétences l’intéressent.
  3. Vous êtes tous les deux partants pour travailler ensemble ? Assurez-vous simplement de l’accord de votre supérieur hiérarchique, nécessaire avant de démarrer toute mission.
  4. C'est parti ! Vous commencez la mission selon les modalités prévues.


Prêt/Prête ?
Proposer mes compétences




Comment ça marche pour les administrations ?

Qu’est-ce que c’est ?

Proposé et piloté par la DINUM, le dispositif Partagez vos talents numériques ! permet à un service de l’État de bénéficier ponctuellement de l’appui d’un agent issu d’une autre administration, sur une mission spécifique, dans le domaine du numérique.

L’agent volontaire y consacre une petite partie de son temps de travail, sur une période définie, tout en restant rattaché et rémunéré par sa structure d’emploi habituelle.

Quel intérêt ?

Pour l’administration, c’est un moyen simple et souple de bénéficier ponctuellement d’une compétence numérique particulière dont elle ne dispose pas nécessairement au sein de son équipe, ou en complément.

Un système de valorisation des services contributeurs sera bâti au fil de l’expérimentation.

Quels types de compétences pouvez-vous demander ?

Développement, UX design, expertise en accessibilité numérique, architecture SI, Mareva 2, droit du numérique, expertise en durcissement de système…

Vous pouvez solliciter des compétences très diverses, dans un domaine technique ou un domaine métier ou transverse (achat, juridique…) en lien avec le numérique.

Quels types de missions proposer ?

Un prérequis : que la mission réponde à un besoin ponctuel et soit délimitée dans le temps. La durée et la fréquence peuvent aller de quelques heures en une fois à plusieurs jours sur plusieurs mois.

En fonction de vos besoins, vous pouvez proposer des missions de différentes natures, par ex :

  • un appui dans le cadre d’un projet : développement, design, animation d’un atelier d’idéation, sécurisation…
  • un retour d’expérience, un transfert de compétences,
  • une étude, un audit, une mission de conseil…

Quelles sont les étapes ?

  1. Vous définissez votre besoin (nature de la mission, compétences recherchées, durée et période...).
  2. Nous échangeons si besoin ensemble pour finaliser votre fiche mission et la publions sur cette page.
  3. Les agents intéressés peuvent y répondre directement via un formulaire dédié, vous recevrez alors leur profil et coordonnées par courriel ou via un outil collaboratif, ainsi que les profils des agents volontaires pour participer au dispositif d’une manière générale.
  4. Vous êtes partants pour collaborer ensemble ? Assurez-vous simplement que l’agent a bien obtenu l'accord de son supérieur hiérarchique, avant le démarrage la mission.
  5. La mission peut commencer !